ninabel

Utopiste amateur... mais où va le monde ...

Samedi 28 juillet 2012 à 21:08

Il est certain que depuis quelques temps, je me remet à écrire sur un certain jeune homme qui partage certaines de mes journées et de mes nuits.
Au début de cette relation, tout s'est passé naturellement. On a jamais cherché loin. On se plaisait, on le sentait, on s'est mis ensemble. Il s'est avéré au fur et à mesure, qu'on était chacun parti sur une impression de relation pas sérieuse, qui irait où elle irait et tant pis si ce n'est pas très loin.

3 mois plus tard, on en est là.
3 mois plus tard, on parle de confiance, de couple, de test VIH.
3 mois plus tard, on est toujours dans une relation du jour au lendemain.

Il n'en revient pas de me faire confiance, de s'être mis dans une vraie relation de couple. Lui, qui est resté longtemps célibataire par "blasitude" des relations de couple. Il en avait marre de devoir plaire, de devoir s'adapter, ne plus être entièrement lui-même. Il ne comprenait plus les filles et ça le soulait d'essayer de les comprendre. Mais maintenant, je sais que je lui plais vraiment. Je ne parlerais pas d'amour ou de sentiments. Mais il m'arrive de capter cette petite étincelle dans ses yeux, quand je sors un truc improbable comme à mon habitude. Et j'ai aussi fini par comprendre qu'il n'en revenait pas non plus.
Quand à moi, j'étais partie sur une base de non-attachement. Il serait comme les autres, une étape. Mais au final, je me suis mise à réaliser qu'il ne nous reste que quelques jours avant son et mon départ en vacances. Et que s'il part 3 semaines au Portugal, il ne nous restera ensuite que quelques semaines avant mon grand départ. Et ça m'a rendue triste... Sur le moment, j'ai fait semblant de rien. Je ne lui ai pas dis, je ne voulais pas le faire bader à son tour. Mais ça me travaille maintenant.

Au final, j'ai rencontré un pti bout de mec adorable. M'étalant sa culture historique dès qu'il le peut. M'expliquant comment il pourrait me tuer avec mes propres doigts. Essayant de m'expliquer les univers fantastiques de ses jeux de rôles, jeux vidéos et autres Warhammers. Tentant par tous les moyens de m'amener faire de l'escalade avec lui. N'assumant pas ses petites "poignées d'amour" dues à son arrêt du sport. Me faisant découvrir un univers musical qui m'avait toujours titillé sans que j'y entre.
On se cherche, se charit, s'invente des amants des deux côtés, se pousse à bouts, se bat à coups de pieds.
On est ridicule, bête, poissard, gamins et attendrissants.

 
Me serais-je finalement attachée à ce petit bout d'homme?

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast